AccueilL'associationActivités & ÉvénementsLes Hebdos en chiffres
Actualités
Revue de presse
L'Éditeur
Salle de presse
Publicité
Publicité nationale
Publicité locale
Publicité sociétale
Dans quelle mesure est-ce important pour vous d'encourager vos détaillants locaux indépendants lorsque vous faites des achats ? Est-ce :

Actualités

Taille du texte Imprimer Partager
Découvrez le vrai visage du Québec 2012: les résultats
21 novembre 2012
Hebdos Québec dévoile aujourd’hui la première partie des résultats obtenus lors de la 4e édition de l’enquête Hebdos Québec/Léger Marketing « Découvrez le vrai visage du Québec ».
L'enquête aborde divers thèmes portant sur l’environnement, la beauté et le vieillissement, les médias sociaux, les styles de vie et la famille. Elle a été réalisée auprès de 22 200 Québécois et Québécoises âgé(e)s de 18 ans et plus. « Nous avons des résultats pour l’ensemble du Québec, mais aussi pour chacune des régions et pour 111 localités. Cela nous permet de constater une fois de plus que l’opinion des Québécois est loin d’être uniforme et que les réponses varient sensiblement selon les régions ou les localités. Avec cette nouvelle édition, nous poursuivons le travail amorcé afin d’obtenir un portrait social et relationnel du Québec d’aujourd’hui. Comme la presse locale en est une de proximité, cette enquête nous permet de mieux connaître la population des marchés que nous desservons et de savoir comment une localité ou une région se distingue ou se compare avec l’ensemble du Québec », explique Gilber Paquette, directeur général et directeur du marketing d’Hebdos Québec.
 
Les changements climatiques et catastrophes naturelles : impact anticipé sur la qualité de vie
Trois personnes sur quatre (76 %) sont convaincues que les changements climatiques vont avoir des conséquences directes sur leur qualité de vie au cours des dix prochaines années. C’est dans la région du Centre-du-Québec que le taux est le plus élevé avec 82 %, suivi de la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine et de Laval avec 81 % et de Montréal et l’Outaouais avec 80 %. C’est dans la région de Québec que le taux est le plus bas avec 68 %. De plus, 87 % des Québécois sont persuadés que nous connaîtrons plus d’épisodes de temps violent et de catastrophes naturelles d’ici 20 ans. Le taux le plus élevé se trouve dans Lanaudière et dans les Laurentides avec 91 %.
 
Le réchauffement climatique : des Québécois assez optimistes
À la question « Selon vous, est-il encore possible d’arrêter ou de ralentir le réchauffement climatique de la planète, ou bien est-il désormais trop tard pour éviter ce phénomène? », 71 % des répondants pensent qu’il est encore possible de ralentir le réchauffement climatique. Le plus fort pourcentage a été observé dans les régions de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Côte-Nord avec 74 %, suivi de Montréal et des Laurentides avec 73 %. Ce taux monte à 82 % si on ajoute ceux qui croient qu’il est possible d’arrêter le réchauffement climatique.
 
Les gestes écologiques quotidiens : résultats mitigés et entreprises ciblées
Seulement 54 % de la population est convaincue que les gestes écologiques personnels posés au quotidien peuvent contribuer à réduire le réchauffement de la planète. Le taux le plus élevé a été enregistré dans la région de la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine avec 59 %, suivi de Montréal avec 58 % et du Centre-du-Québec et du Bas-Saint-Laurent avec 57 %. Toutefois, on observe un taux très élevé de 69 % dans la localité de Montréal (Outremont).
 
Par contre, 84 % des répondants sont d’avis que les normes environnementales imposées aux industries ne sont pas assez strictes et ce pourcentage grimpe à 91 % pour la région de Laval et à
90 % pour les Laurentides.
 
Recycler plus ? Encore des efforts à faire et mauvaise habitude
À la question Dans les 10 prochaines années, avez-vous l’intention de recycler plus, autant ou moins ?, seulement une personne sur deux (53 %) a l’intention de recycler plus. Le plus fort pourcentage a été observé sur la Côte-Nord avec 58 %, suivi de Laval avec 57 % et de Montréal avec 56 %. Ce sont les jeunes de 18-29 ans qui, à 59 %, ont l’intention de recycler le plus au cours des prochaines années. À nouveau, la localité de Montréal (Outremont) se distingue avec un résultat de 73 %. Les taux de réponses les plus faibles à cette question se retrouvent dans la région de Chaudière-Appalaches (45 %) et de Québec (48 %).
 
De plus, 36 % des répondants avouent avoir jeté des déchets par la fenêtre de leur voiture ou avoir vu quelqu’un le faire. Cela est particulièrement frappant dans les régions de Lanaudière avec un taux de 43 %, de Laval avec 42 % et des Laurentides avec 40 %. Le taux le plus élevé a été enregistré dans la localité de Montréal (Île des Sœurs) avec 55 %.
 
Le Plan Nord : largement perçu comme une menace et les femmes sont peu informées
Pour 44 % des personnes sondées, le Plan Nord constitue une menace pour les ressources naturelles du Québec. C’est dans la région de la Côte-Nord que le taux est le plus élevé avec 55 %, suivi de Montréal avec 49 % et des Laurentides avec 48 %. Fait intéressant, plus de la moitié des femmes (51 %) ne connaissent pas assez le Plan Nord pour se prononcer, alors que cette portion est de 32 % chez les hommes.
 
Vieillir au Québec : difficile pour le quart des Québécois
Pour 26 % des répondants, il est beaucoup ou assez difficile de vieillir et ce qu’ils trouvent le plus difficile dans le fait de vieillir est l’apparition des « petits bobos » avec un taux de 60 % et la baisse d’énergie avec 58 %.
C’est la trentaine qui est considérée comme la plus belle décennie dans une vie avec un résultat de
32 %, suivi de la vingtaine avec 25 %; toutefois, une grande majorité des 18-29 ans (56 %) considèrent la vingtaine comme la plus belle décennie.
 
Les hommes ont plus tendance à aimer leur corps que les femmes
Les hommes ont plus tendance à aimer leurs corps que les femmes (69 % versus 57 %) et une femme sur dix affirme ne pas aimer du tout son corps et 15 % d’entre elles songent à avoir recours à la chirurgie esthétique dans les prochaines années. À la question Globalement, jusqu’à quel point aimez-vous votre corps ? , 62 % des Québécois répondent qu’ils aiment beaucoup ou assez leur corps. Le résultat le plus élevé se trouve en Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine avec 66 %, suivi du Bas-Saint-Laurent et de l’Estrie avec 65 %. Ce sont chez les gens âgés de 70 et plus, avec 72 %, et chez les 60-69 ans, avec 68 %, que les résultats sont les plus élevés. Dans le groupe d’âge des 30-39 ans, 42 % de ceux-ci ne sont que peu ou pas satisfaits de leur corps.
 
La vie après la mort : un résultat qui étonne
Enfin, 46 % des Québécois croient à la vie après la mort, et le résultat est de 54 % chez les femmes. Dans la région de Chaudière-Appalaches, le taux est de 52 %, suivi du Saguenay-Lac-Saint-Jean avec 51 % et de la Mauricie et du Centre-du-Québec avec 50 %. C’est dans la localité de Roberval-St-Félicien que le taux est le plus élevé avec 63 %.
 
« Découvrez le vrai visage du Québec » : une vaste enquête sociale auprès de 22 200 répondants
Depuis 2009, Hebdos Québec réalise une vaste enquête sociale afin d’évaluer l’opinion publique québécoise à propos de plusieurs enjeux et faits de société. C’est la firme de sondage Léger Marketing qui a été mandatée pour réaliser cette étude. Pour cette quatrième édition, le sondage a été effectué par Internet et la collecte des données s’est déroulée entre le 12 juillet et le 10 septembre 2012, auprès d’un échantillon représentatif de 22 200 Québécois et Québécoises âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français. L’échantillon par marché s’élève au minimum à 200 répondants. La marge d’erreur totale des résultats est de l’ordre de 0,71 %, et ce, 19 fois sur 20, tandis que celle d’un marché individuel est d’environ 6,93 % (basée sur un marché de 200 répondants), et ce, également 19 fois sur 20.
 
À propos d’Hebdos Québec
Hebdos Québec, une organisation à but non lucratif, existe depuis 1932. L’association voit à promouvoir la presse locale indépendante, la soutient dans son développement et concerte ses actions. Hebdos Québec regroupe 30 journaux hebdomadaires indépendants francophones au Québec qui rejoignent collectivement 1,2 million de lecteurs toutes les semaines. Ce projet a été rendu possible grâce à l’appui financier  du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques qui relève de Patrimoine canadien.

 
Résultats complets sur www.vraivisagequebec.com