AccueilL'associationActivités & ÉvénementsLes Hebdos en chiffres
Actualités
Revue de presse
L'Éditeur
Salle de presse
Publicité
Publicité nationale
Publicité locale
Publicité sociétale
Dans quelle mesure est-ce important pour vous d'encourager vos détaillants locaux indépendants lorsque vous faites des achats ? Est-ce :

Actualités

Taille du texte Imprimer Partager
Hebdos Québec appuie la campagne du CPQ
14 mai 2013
Au cours du mois de juin, Hebdos Québec appuiera, par l’entremise de ses membres, la campagne de publicité mise sur pied par le Conseil de presse du Québec.

 

 

Pendant trois semaines consécutives, les membres diffuseront une publicité d’un quart de page dans les pages de leurs journaux respectifs, une valeur de 30 000$.

 

Les membres d’Hebdos Québec adhèrent tous au Conseil de presse du Québec et témoignent ainsi de la valeur qu’ils accordent à une information de qualité en diffusant la campagne intitulée

« N’avalez pas n’importe quoi. Si l’information est mal servie, avisez le Conseil de presse du Québec ».

 

Un mot sur la campagne du Conseil de presse 

La campagne, signée par l’agence Publicis Canada, vise essentiellement à faire connaître le Conseil de presse du Québec au public québécois, car en dépit du fait que l’organisme fête cette année son 40e anniversaire, il souffre toujours d’un manque évident de notoriété.

 

Le CPQ a opté pour un concept qui a du punch, une idée forte qui marque les esprits : l’information, comme la nourriture, est quelque chose qu’on doit prendre au sérieux, d’où la signature de la campagne. « N’avalez pas n’importe quoi. Si l’information est mal servie, avisez le Conseil de presse du Québec. »

 

Avec cette formule accrocheuse, la campagne tente donc de faire valoir qu’une information de qualité est indispensable, mais aussi que cette responsabilité incombe à tout un chacun, puisque le CPQ ne peut agir qu’en présence d’une plainte.