AccueilL'associationActivités & ÉvénementsLes Hebdos en chiffres
Actualités
Revue de presse
L'Éditeur
Salle de presse
Publicité
Publicité nationale
Publicité locale
Publicité sociétale
Dans quelle mesure est-ce important pour vous d'encourager vos détaillants locaux indépendants lorsque vous faites des achats ? Est-ce :

Actualités

Taille du texte Imprimer Partager
Le développement économique et l'emploi plus importants que l'environnement
11 mai 2009

Les premiers résultats de «Découvrez le vrai visage du Québec», la plus vaste enquête sur les Québécois, sont maintenants publics.

Les Québécois privilégient le développement économique et l’emploi (59 %) plutôt que la protection de l’environnement (37 %). C’est un des éléments que nous apprend le plus important sondage jamais réalisé auprès des Québécois. Cette enquête sociale, « Découvrez le vrai visage du Québec », a été exécutée en mars dernier pour le compte d’Hebdos Québec par la firme Léger Marketing auprès de quelque 30 000 répondants de partout au Québec.

« Le choix des Québécois pour le développement économique et l’emploi plutôt que pour la protection de l’environnement est significatif. Il s’explique certainement en raison du contexte économique plutôt difficile qui prévaut actuellement », indique Gilber Paquette, directeur marketing, d’Hebdos Québec.

De plus, le sondage révèle des écarts importants entre la vision des jeunes et celles des autres générations qui les précèdent sur l’importance de l’économie et du travail ou de l’environnement. Au-delà de l’âge de 30 ans, les adultes accordent plus d’importance au travail et sont moins préoccupés par l’environnement. De plus, l’écart entre les groupes d’âge va en grandissant à mesure que l’on vieillit. Si 50 % des jeunes de moins de 30 ans privilégient l’environnement, ce choix chute à 35 % chez les 60 ans et plus.

C’est la région du Saguenay-Lac Saint-Jean qui apparaît en haut du classement avec 86 % en faveur de l’économie. Et au chapitre des villes, ce sont surtout celles à vocation industrielle qui choisissent l’économie : Dolbeau/Normandin 91 %, Chicoutimi/Jonquière/La Baie 88 %, Roberval/Saint-Félicien 87 %, La Pocatière/Saint-Pascal 85 %, Val-d’Or 84 %. Les résidants de villes « touristiques » ou résidentielles (où l’on retrouve beaucoup de maisons unifamiliales) privilégient quant à eux la protection de l’environnement : Ahuntsic 56 %, Tremblant 54 %, Nouveau-Bordeaux/Cartierville, Outremont et Villeray 53 % et Laval, Saint-Sauveur, Saint-Adèle et Saint-Agathe 52 %.

L’environnement au quotidien et les jeunes

Quand on pose la question, avez-vous accompli une action pour la protection de l’environnement comme réduire la consommation d’énergie, d’eau ou de produits jetables, moins utiliser la voiture ou trier les matières recyclables, on note que la plupart des Québécois répondent majoritairement par l’affirmative (97 %). Les villes Bécancourt/Nicolet (47 %) et Port Cartier (59 %) se classent au premier rang respectivement pour la réduction de la consommation d’énergie et pour le tri des matières recyclables.

On pourrait croire que les jeunes de 18 29 ans forment la génération « verte ». Paradoxalement, l’enquête dévoile que ce sont ceux qui ont le moins recyclé (jeunes 31 %, aînés jusqu’à 39 %) et qui ont le moins réduit leur consommation d’énergie durant le mois de mars 2009 (jeunes 22 %, ainés jusqu’à 36 %).

Découvrir le vrai visage du Québec

Hebdos Québec vient de réaliser la plus vaste enquête sur les Québécois jamais réalisée. Portant sur divers enjeux et questions de société, elle a été menée auprès d’un échantillon de 29 277 répondants qui fournit une image précise du Québec d’aujourd’hui. L’enquête d’Hebdos Québec diffère de toutes les autres études menées sur le sujet car elle rapporte des résultats pour 125 marchés et 17 régions administratives de la province. Les résultats seront graduellement dévoilés sur le site www.hebdos.com au cours des quatre prochaines semaines à compter d’aujourd’hui.

« Les résultats de l’étude nous démontrent de façon évidente que le Québec est loin d’être uniforme », précise Charles Michaud, président du conseil d’administration d’Hebdos Québec et vice-président, journaux régionaux, Quebecor Media. « En questionnant les Québécois sur 20 enjeux de société, nous obtenons un portrait très détaillé du Québec par marché, par région et par groupe d’âges. Le sondage d’Hebdos Québec révèle les différences qui existent entre les générations, les régions et les localités. En plus d’être révélateurs pour le grand public, les résultats de l’enquête seront utiles pour les journalistes des 150 hebdos locaux francophones au Québec qui sont très proches du grand public », ajoute M. Michaud.

Au cours des quatre prochaines semaines, en consultant les résultats de l’étude sur www.hebdos.com, les internautes découvriront un Québec heureux, animé par la quête du plaisir et du libre choix. De plus, ils apprendront que les Québécois d’aujourd’hui sont confiants quant à la situation de l’emploi, qu’ils sont amoureux et qu’ils aiment leur travail. Ils ont peur de vieillir et éprouvent le besoin de s’ancrer dans leur milieu. Ils aiment l’argent et ils sont ambivalents quant à l’impact des nouvelles technologies sur les relations humaines.