AccueilL'associationActivités & ÉvénementsLes Hebdos en chiffres
Actualités
Revue de presse
L'Éditeur
Salle de presse
Publicité
Publicité nationale
Publicité locale
Publicité sociétale
Dans quelle mesure est-ce important pour vous d'encourager vos détaillants locaux indépendants lorsque vous faites des achats ? Est-ce :

Actualités

Taille du texte Imprimer Partager
Les Québécois majoritairement favorables à l’avortement et à l’euthanasie
25 mai 2009
Le nouveau lot de résultats de l’enquête «Découvrez le vrai visage du Québec», la plus vaste enquête portant sur des enjeux et faits de société jamais réalisée au Québec, est maintenant public.

La majorité de la population du Québec est en faveur de l’avortement (75 %) et de l’euthanasie (74 %). Dans le cas de l’avortement, ce pourcentage atteint 82 % chez les jeunes de moins de 30 ans mais il glisse à 62 % chez les 60 ans et plus. Interrogés également sur la peine de mort, les Québécois expriment être en faveur dans une proportion de 43 % (et en désaccord 44 %). Près de la moitié des répondants (49 %) âgés de 40 à 49 ans se disent d’accord pour ce type de châtiment irrévocable.

La thématique des aînés est un sujet sensible que l’actualité ramène régulièrement. L’enquête révèle que le tiers des Québécois a peur de vieillir et cette crainte ne se dissipe pas avec l’âge. Ce sont les jeunes de moins de 30 ans qui semblent le plus craindre la vieillesse (38 %) comparativement à leurs aînés 50-59 ans (31 %) et 60 ans et plus (29 %).

Ce sont là quelques-uns des résultats que nous révèle le troisième volet du plus important sondage jamais réalisé auprès des Québécois. Cette enquête sociale, « Découvrez le vrai visage du Québec », a été effectuée pour le compte d’Hebdos Québec par Léger Marketing auprès de près de 30 000 répondants en mars dernier. « Ce 3e volet du sondage dévoile les résultats sur cinq autres des 20 questions de l’enquête, par catégorie d’âge et pour plus de 125 localités », précise Gilber Paquette, directeur du marketing, d’Hebdos Québec. « Ils traitent des enjeux sociaux que sont la vieillesse, l’euthanasie, l’avortement, la peine de mort et aussi de la satisfaction des Québécois dans leurs relations de couple et l’effet des nouvelles technologies sur celles-ci ».

 
Voici le tableau des villes qui se classent au premier rang du classement qui sont soit favorables ou défavorables, à l’avortement, à l’euthanasie et à la peine de mort :

• Avortement
  Favorable : Saint-Sauveur/Sainte-Adèle/Sainte-Agathe (88 %)
  Défavorable :  Matane (29 %)
• Euthanasie
  Favorable :  Saint-Sauveur/Sainte-Adèle/Sainte Agathe (85 %)
  Défavorable :  Amqui/Causapscal (27 %)
• Peine de mort
  Favorable :  Chibougamau (66 %)
  Défavorable :  Montréal-Plateau Mont-Royal (77 %).

Satisfaction chez les couples

De façon générale, les Québécois expriment leur satisfaction quant à leur relation de couple (64 %). Les adultes de 30 à 39 se disent satisfaits à 70 % alors que le niveau de satisfaction baisse à 59 % chez leurs aînés de 60 ans et plus. Fait intéressant à souligner, 25 % des répondants ne sont pas en couple. Ce pourcentage augmente et atteint un sommet avec 34 % pour résidants de la région de Montréal — même jusqu’à 42 % dans l’arrondissement de Montréal-Nord.

Toujours au chapitre de la satisfaction dans les relations de couple, les résultats du sondage nous indiquent aussi que les résidants de Gaspé et de Ville Mont-Royal arrivent en tête du classement avec 82 %. À l’opposé, c’est à Mont-Joli/Sainte-Luce et Rimouski que les couples affirment ne pas être satisfaits (19 %).

Attention aux nouvelles technologies

L’enquête s’est également intéressée à l’impact des nouvelles technologies sur les relations humaines. Résultat : la moitié des Québécois (50 %) estime que les nouvelles technologies comme Facebook, le cellulaire, les jeux vidéos, Internet nuisent aux relations humaines. L’opinion des jeunes diffère des plus vieux. Ainsi, entre 18 et 29 ans, ils sont 50 % à soutenir que les nouvelles technologies aident aux relations humaines. Par contre, ce pourcentage diminue avec l’âge pour atteindre seulement 28 % chez les 60 ans et plus.

Découvrir le vrai visage du Québec

Hebdos Québec vient de réaliser la plus vaste enquête sur les Québécois jamais réalisée. Portant sur divers enjeux et questions de société, elle a été menée auprès d’un échantillon de 29 277 répondants qui fournit une image précise du Québec d’aujourd’hui. L’enquête d’Hebdos Québec diffère de toutes les autres études menées sur le sujet car elle rapporte des résultats pour 125 marchés et 17 régions administratives de la province. À ce jour, 75 % des résultats sont disponibles sur le site www.hebdos.com. Les autres résultats seront dévoilés la semaine prochaine.
« Les résultats de l’étude nous démontrent de façon évidente que le Québec est loin d’être uniforme », précise Charles Michaud, président du conseil d’administration d’Hebdos Québec et vice-président, journaux régionaux, Quebecor Media. « En questionnant les Québécois sur 20 enjeux de société, nous obtenons un portrait très détaillé du Québec par marché, par région et par groupe d’âges. Le sondage d’Hebdos Québec révèle les différences qui existent entre les générations, les régions et les localités. En plus d’être très révélateur pour le grand public, les résultats de l’enquête seront très utiles pour les journalistes des 150 hebdos locaux francophones au Québec qui sont très proches du grand public », ajoute M. Michaud.

En consultant les résultats de l’étude sur www.hebdos.com, les internautes découvriront un Québec heureux, animé par la quête du plaisir et du libre choix. De plus, ils apprendront que les Québécois d’aujourd’hui sont confiants quant à la situation de l’emploi, amoureux dans la vie, ils aiment leur travail et ils éprouvent le besoin de s’ancrer dans leur milieu. Ils aiment l’argent et ils sont ambivalents quant aux questions économiques et environnementales et à l’impact des nouvelles technologies sur les relations humaines.