AccueilL'associationActivités & ÉvénementsLes Hebdos en chiffres
Actualités
Revue de presse
L'Éditeur
Salle de presse
Publicité
Publicité nationale
Publicité locale
Publicité sociétale
Dans quelle mesure est-ce important pour vous d'encourager vos détaillants locaux indépendants lorsque vous faites des achats ? Est-ce :

Actualités

Taille du texte Imprimer Partager
Les Québécois sont attachés à leur quartier et s'identifient avant tout à leur province
31 mai 2009
Le quatrième et dernier lot de résultats de l'enquête d'Hebdos Québec «Découvrez le vrai visage du Québec» est maintenant disponible.

Les Québécois sont attachés au quartier qu’ils habitent et s’identifient à leur province, plus qu’à leur ville ou à leur pays. La majorité de la population du Québec éprouve un vif sentiment d’appartenance à l’égard de son quartier de résidence (62 %). Dans l’ordre, les Québécois s’identifient d’abord à leur province (51 %), puis à leur ville (32 %) et finalement à leur pays (17 %).

Ce sont là quelques-uns des résultats que nous révèle le quatrième et dernier volet du plus important sondage jamais réalisé auprès des Québécois. Cette enquête sociale, « Découvrez le vrai visage du Québec », a été effectuée pour le compte d’Hebdos Québec par Léger Marketing auprès de quelque 30 000 répondants en mars dernier. « Ce quatrième volet du sondage porte entre autres sur le sentiment d’appartenance des Québécois », précise Gilber Paquette, directeur du marketing d’Hebdos Québec.

À quoi vous identifiez-vous davantage : votre ville, votre province ou votre pays? Réponse des Québécois : la province dans une proportion de 51 %. Et c’est à Forestville/Les Escoumins où l’identification au Québec est la plus forte (70 %) tandis que la plus faible proportion se trouve dans les localités St-Roch/Limoilou à Québec (27 %).

Les régions de la Montérégie, des Laurentides, de Lanaudière et du Nord-du-Québec sont celles où les individus s’identifient le plus à leur province (61 %). Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est la région où les répondants sont les plus nombreux à choisir leur ville et plus particulièrement ceux des secteurs de Chicoutimi, Jonquière et La Baie (52 %). Finalement, c’est en Outaouais, voisin de la capitale fédérale Ottawa, que les citoyens s’identifient le plus au pays (24 %).

 
Attachement au quartier

Êtes-vous attaché à votre quartier? Le sondage révèle que les Québécois répondent oui dans une proportion de 62 %. Cette notion augmente en fonction des groupes d’âge. Ainsi, si le pourcentage s’établit à 51 % pour les jeunes de moins de 29 ans, il grimpe graduellement pour atteindre 74 % chez les 60 ans et plus.

Les trois localités dont les résidants sont les plus attachés à leur quartier sont La Malbaie/Baie-Saint Paul (83 %), Sainte-Foy (80 %) et le Plateau-Mont-Royal (79 %). « Cette conclusion n’est pas étonnante puisque les trois premières localités au classement se distinguent par leurs attraits et leur forte personnalité », souligne Gilber Paquette. « De plus, il est heureux de constater que malgré les nombreuses fusions municipales, les citoyens sont demeurés très attachés à leur quartier ».

Les régions où les Québécois expriment le plus d’attachement au quartier qu’ils habitent présentement sont la région de Québec (68 %), Gaspésie/îles-de-la-Madeleine (67 %) et Lanaudière (67 %). Les régions où les citoyens ont le sentiment d’attachement le moins fort sont le Nord-du-Québec (48 %), l’Outaouais (52 %) et le Saguenay-Lac-Saint-Jean (54 %).

Découvrir le vrai visage du Québec

Hebdos Québec vient de réaliser la plus vaste enquête sur les Québécois jamais réalisée. Portant sur divers enjeux et questions de société, elle a été menée auprès d’un échantillon de 29 277 répondants qui fournit une image précise du Québec d’aujourd’hui. L’enquête d’Hebdos Québec diffère de toutes les autres études menées sur le sujet car elle rapporte des résultats pour 125 marchés et 17 régions administratives de la province. Les résultats sont disponibles sur le site www.hebdos.com.

« Les résultats de l’étude nous démontrent de façon évidente que le Québec est loin d’être uniforme », précise Charles Michaud, président du conseil d’administration d’Hebdos Québec et vice-président, journaux régionaux, Quebecor Media. « En questionnant les Québécois sur 20 enjeux de société, nous obtenons un portrait très détaillé du Québec par marché, par région et par groupe d’âges. Le sondage d’Hebdos Québec révèle les différences qui existent entre les générations, les régions et les localités. En plus d’être très révélateur pour le grand public, les résultats de l’enquête seront très utiles pour les journalistes des 150 hebdos locaux francophones au Québec qui sont très proches du grand public », ajoute M. Michaud.

 
En consultant les résultats de l’étude sur www.hebdos.com, les internautes découvriront un Québec heureux, animé par la quête du plaisir et du libre choix. De plus, ils apprendront que les Québécois d’aujourd’hui sont confiants quant à la situation de l’emploi, amoureux dans la vie et ils aiment leur travail. Ils ont peur de vieillir et éprouvent le besoin de s’ancrer dans leur milieu. Ils aiment l’argent et ils sont ambivalents quant aux questions économiques et environnementales et à l’impact des nouvelles technologies sur les relations humaines.