À l’aube du dépôt du prochain budget fédéral, le Bloc québécois a présenté ses attentes budgétaires et ses sept priorités dont celle d’un soutien direct aux médias écrits par le déblocage des 560 millions de dollars déjà annoncés en plus de mesures spécifiquement dédiées aux médias régionaux.
Ce faisant, le Bloc a fait siennes les revendications d’Hebdos Québec, particulièrement celles de ne pas avoir à déduire l’aide reçue du gouvernement du Québec, d’établir à un seul journaliste le plancher d’admissibilité (en plus d’inclure les pigistes réguliers) et de donner la capacité d’inclure les services d’infographie à temps partiel qui contribuent au contenu.
La rencontre tenue le 19 février dernier sur la colline parlementaire à Ottawa aura donc marqué un point tournant dans les démarches d’Hebdos Québec pour revoir plusieurs des critères inhérents au programme fédéral d’aide aux médias qui défavorisaient nettement la presse locale et régionale.
Les députés alors présents, dont le responsable du dossier de l’aide aux médias, Martin Champoux (député de Drummond) se sont montrés très attentifs aux propos du président du conseil d’administration d’Hebdos Québec, Benoit Chartier, du directeur général Sylvain Poisson ainsi que du président d’Icimédias, Renel Bouchard.
Hebdos Québec en profite d’ailleurs pour remercier les parlementaires Caroline Desbiens, députée de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix; Monique Pauzé, députée de Repentigny; Andréanne Larouche, députée de Shefford; Yves Perron, député de Berthier-Maskinongé; Marie-Hélène Gaudreault, députée de Laurentides-Labelle et Louise Charbonneau, députée de Trois-Rivières.
Plusieurs adjoints parlementaires bloquistes assistaient également à la rencontre, soit les Mathieu Paradis (Martin Champoux), Sébastien Aubry (Caroline Desbiens), Ève-Mary Thï Tilac (directrice de bureaux pour Simon-Pierre Savard-Tremblay) et Louis Gagnon (recherche).

À lire le communiqué: https://bit.ly/39JRGxa